Google+" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 17:52

 

 

Il lui parle du merveilleux et de l’intolérable dépassement
Elle lui demande de l'emmener voir la mer allée avec le soleil
La peau nue à l'écorce bleuie de l’arbre jusqu’au déchirement
Au loin la mer et son mouvement exquis.

Elle lui disait l’instant du déplacement de l’amour
Il aurait dit ne plus pouvoir
Cette perte de soi
Ne supportent plus leur désir

On dira l’émergence moisie du papier peint
On dira leurs corps entre les draps sanglants
On dira l’intensité du temps soudain devenu blanc

 

 

 

 

(extrait)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaby Ferréol - dans Extraits de recueils
commenter cet article

commentaires

  • : Gaby Ferréol - ses poésies & autres textes
  • Gaby Ferréol - ses poésies & autres textes
  • : Poésie & prose poétique, nouvelles.
  • Contact

  • Gaby Monnet-Ferréol
  • Née en Tunisie, a vécu à Lyon. En 1996 s'installe en Bretagne. A Lyon, Adjointe de direction au Théâtre des Marronniers puis Codirectrice artistique du Théâtre Athanor. A Port-Louis, Codirectrice artistique de la Cie Athanor. Depuis 2004, se consacre à l'écriture & aux arts visuels.
  • Née en Tunisie, a vécu à Lyon. En 1996 s'installe en Bretagne. A Lyon, Adjointe de direction au Théâtre des Marronniers puis Codirectrice artistique du Théâtre Athanor. A Port-Louis, Codirectrice artistique de la Cie Athanor. Depuis 2004, se consacre à l'écriture & aux arts visuels.

"A l'ombre des fleurs de cerisier / il n'est plus / d'étrangers" Kobayashi Issa

A publié de la poésie.
A exposé des photos, peintures.
S'intéresse à la création contemporaine. 

 

MERCI DE VOTRE VISITE