Google+" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 22:39

 

 

Bien avant la nuit où pour la première fois je vis, surgie de l’ombre, une vieille femme fléchissant sur les pavés disjoints de la venelle qui descend vers le fleuve, j’avais fait un rêve singulier. Un de ces rêves qui laisse une impression confuse, pénible même. Ce rêve je l’oubliais jusqu’à la nuit dernière. Alors que je fumais le front collé au carreau de la fenêtre de mon bureau, je la vis à nouveau avec son lourd sac jaune et bleu... et brusquement mon rêve me revint. C’est la nuit et je déambule dans un grand appartement que je ne reconnais pas. Pourtant je pousse la porte de mon bureau, c’est bien la même fenêtre qui donne sur une place identique à celle que je traverse tous les jours – une petite place chichement éclairée par des lampadaires au halo tremblotant, flanquée de maigres massifs de fleurs aux couleurs indéfinissables et d’un petit bassin où survivent quelques poissons étiques. Cinq ou six bancs barbouillés de graffitis, une demi-douzaine de chaises à la peinture écaillée, une poubelle épandue par quelque chien ou chat errant – soudain je vois, comme tombée d’un arbre ou d’un nuage, une jeune femme vêtue de noir. Foulard noué derrière le cou. Elle porte une petite sacoche noire en bandoulière luisant sous le halo triste d’un réverbère. A travers les volutes épaisses de ma cigarette il me semble la deviner agenouillée sur les dalles rougeâtres de la place, les bras dressés vers le ciel telle une suppliante. Mais quand la blonde lune ronde auréolée de nuages vaporeux vient éclairer son visage aux yeux mi-clos renversé vers le ciel, elle se lève d’un bond en chantant à tue-tête et s’évanouit dans l’obscurité… Au matin comme le carillon des cloches m’avait éveillé, je me demandai : qui est cette femme qui traversait la nuit… une apparence de la mort ou ma peur de la mort ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaby Ferréol - dans Poésie libre
commenter cet article

commentaires

  • : Gaby Ferréol - ses poésies & autres textes
  • Gaby Ferréol - ses poésies & autres textes
  • : Poésie & prose poétique, nouvelles.
  • Contact

  • Gaby Monnet-Ferréol
  • Née en Tunisie, a vécu à Lyon. En 1996 s'installe en Bretagne. A Lyon, Adjointe de direction au Théâtre des Marronniers puis Codirectrice artistique du Théâtre Athanor. A Port-Louis, Codirectrice artistique de la Cie Athanor. Depuis 2004, se consacre à l'écriture & aux arts visuels.
  • Née en Tunisie, a vécu à Lyon. En 1996 s'installe en Bretagne. A Lyon, Adjointe de direction au Théâtre des Marronniers puis Codirectrice artistique du Théâtre Athanor. A Port-Louis, Codirectrice artistique de la Cie Athanor. Depuis 2004, se consacre à l'écriture & aux arts visuels.

"A l'ombre des fleurs de cerisier / il n'est plus / d'étrangers" Kobayashi Issa

A publié de la poésie.
A exposé des photos, peintures.
S'intéresse à la création contemporaine. 

 

MERCI DE VOTRE VISITE