Google+" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 18:35

     

 

Dans le bleuissement de l’horizon

la vie en partance

 

Nul cri ou murmure

Aller simple du souffle

 

J’ai allumé une bougie

Sans prière ou mélopée

 

Oscillant entre la fulgurance de l’absence

et la douleur de la déchirure.

 

 

Sous l’aile fleurie des souvenirs,

il me reste de toi le vide

à cueillir en gerbes souriantes.

 

 

 

 

(à la mémoire de ma mère, 5/11/1921 - 3/01/2011)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaby Ferréol - dans Poésie libre
commenter cet article

commentaires

mimik 03/08/2011 11:06



Beau poème tout en délicatesse



francoise ruban 02/08/2011 19:41



Je suis infiniment touchée par ce poème...


" Sous l'aile fleurie des souvenirs,


il me reste de toi le vide


à cueillir en gerbes souriantes "



  • : Gaby Ferréol - ses poésies & autres textes
  • Gaby Ferréol - ses poésies & autres textes
  • : Poésie & prose poétique, nouvelles.
  • Contact

  • Gaby Monnet-Ferréol
  • Née en Tunisie, a vécu à Lyon. En 1996 s'installe en Bretagne. A Lyon, Adjointe de direction au Théâtre des Marronniers puis Codirectrice artistique du Théâtre Athanor. A Port-Louis, Codirectrice artistique de la Cie Athanor. Depuis 2004, se consacre à l'écriture & aux arts visuels.
  • Née en Tunisie, a vécu à Lyon. En 1996 s'installe en Bretagne. A Lyon, Adjointe de direction au Théâtre des Marronniers puis Codirectrice artistique du Théâtre Athanor. A Port-Louis, Codirectrice artistique de la Cie Athanor. Depuis 2004, se consacre à l'écriture & aux arts visuels.

"A l'ombre des fleurs de cerisier / il n'est plus / d'étrangers" Kobayashi Issa

A publié de la poésie.
A exposé des photos, peintures.
S'intéresse à la création contemporaine. 

 

MERCI DE VOTRE VISITE